De la magie pour Terawatt

Terawatt assiste à

un concert fantastique,

avec un trio d’ artistes exceptionnels…

 

Ce trio d’exception a comblé son public, Benjamin Beck à l’alto, Naruko Tsuji au piano et Anne … au violoncelle… trois musiciens impressionnants de  musicalité,d’engagements, de technicité…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

A Biarritz, lors du concert caritatif en faveur de la maladie de Charcot, le président du Rotary Club a remercié « les jeunes prodiges »… Le médecin venu présenter la maladie les a remercié « de rendre par leur musique le monde plus beau ».

On pourrait à leur sujet clamer bien haut « La valeur n’attend point le nombre des années… ».

Et c’est exactement cela, ils rendent le monde plus beau. Ils sont habités par leur musique, jouent avec une grande connivence… de rares moments à ne pas manquer lorsqu’ils s’offrent à vous. Rien de tout le travail nécessaire pour arriver à cette perfection ne transparait, leur talent, oui leur talent éclate et ils resplendissent en jouant.

Ils ont touché le public au coeur…

Ils sont déjà réinvités…

Terawatt sera à nouveau à leurs côtés.

A Villefranque, village où Benjamin Beck l’altiste a grandit ils ont offert un bis basque avec Boga Boga

 

 

Le bis de Biarritz, à la mémoire de Shostakovitch mort de la maladie de Charcot

 

 

Bravo les artistes, merci pour ce moment de plénitude…

A bientôt.

Continuez à offrir du rêve au public… C’est magique !

terawatt, optimiseur energie electrique, economie energie, RSW

Terawatt donne le rythme !

Terawatt affirme à nouveau son ancrage sur le territoire basque et particulièrement ses actions sur la commune de Villefranque. Après le sponsoring de la Course du Milfrangan Gaindi, Terawatt est aux côtés de la commission culturelle de la commune pour le financement d’un concert de musique classique.

Ce sont de jeunes virtuoses qui viennent se produire…

terawatt, optimiseur energie electrique, economie energie, RSW

Benjamin Beck, Anne  et Naruko Tsuji, un trio d’exception en concert à Villefranque.

Pourquoi à Villefranque !

Et bien l’altiste de ce trio,  Benjamin Beck a grandit ici et c’est « un retour aux sources » explique-t-il.  « Je suis venu jouer une fois en décembre 2011 et à l’occasion d’un passage sur Biarritz où je donne un concert le 16 juillet pour une cause médicale aux côtés des Rotary, je suis heureux de jouer à Villefranque. La municipalité et Terawatt nous ont invités non seulement à nous produire à Villefranque mais organisent ensuite une rencontre avec le public qui est toujours un moment fort ».

Ils rentrent de Tokyo, trois jours de  concert à Berlin, un détour par Oslo et ils seront au Pays Basque le 17 juillet avant de repartir vers d’autres scènes…

Pour ce concert il a invité deux partenaires afin d’offrir aux spectateurs un concert varié de musique de chambre. Ainsi Anne … au violoncelle Naruko Tsuji au piano vont à ses côtés  interpréter quelques morceaux choisis de la littérature de  Musique de Chambre adaptés pour Alto, Piano et Violoncelle. Ils alterneront duos, alto piano et alto violoncelle avec des pièces en trio.

Un programme envoûtant

LUDWIG VAN BEETHOVEN

Trio pour alto, violoncelle et piano opus 11 « Gassenhauer »

Le trio pour clarinette, violoncelle et piano de Beethoven opus 11 est surnommé « Gassenhauer » parce que son dernier mouvement en thème et variation se référant à un thème d’opéra de Joseph Weigl très en vogue à la fin du 18° siècle et plus précisément à son air « Avant que j’aille au travail ». Il fait partie des travaux du jeune Beethoven quand il écrivait dans un style classique et vivait à Vienne.

JOHANNES BRAHMS

Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la mineur opus 114

Après avoir pris sa retraite, Brahms découvrit un brillant clarinettiste, Richard Mühlfeld, et reprit la composition pour quatre dernières oeuvres incluant la clarinette : un quintette avec cordes, deux sonates avec piano et ce trio. Ces opus sont très personnels, et montrent un Brahms encore au sommet de son art, avec une longue barbe et beaucoup de sagesse.

LUDWIG VAN BEETHOVEN

Duo pour alto et violoncelle « avec lunettes obligatoires »

Ce mouvement de Beethoven a été écrit à la toute fin du 18° siècle, par un compositeur qui cherchait les limites des instruments. Ce duo très théâtral écrit avec beaucoup d’humour, monte tellement haut dans les aigus que l’éditeur a rajouté la mention « avec lunettes obligatoires » pour dire le nombre de lignes supplémentaires à lire.

PAUL HINDEMITH

Scherzo pour alto et violoncelle

Cette pièce de Hindemith reprend le sens original du mot « Scherzo » : ce mouvement est une plaisanterie où le compositeur écrit une danse aux rythmes asymétriques et où Hindemith qui était altiste joue à faire monter le violoncelle encore plus haut que l’alto, sans doute pour pouvoir rire de son partenaire pendant qu’il jouait avec. . .

RIKAKO WATANABE

Nocturne « la lune blanche du soir » pour alto et piano – Pièce écrite pour Benjamin Beck

Le Nocturne « La lune blanche du soir » a été écrit en 2012, et dédié à Benjamin Beck. Il en sera donné le 17 juillet la création française. Voici quelques mots de la compositrice

Rikako Watanabe : « Je voulais décrire le sentiment suscité par l’image instable du ciel bleu foncé crépusculaire jusqu’au moment où la nuit tombe complètement. La lumière de la lune devient alors de plus en plus claire et pure. Nous entendons loin les frissons des arbres et les chants des oiseaux qui disparaissent peu à peu dans le silence de la nuit.  »

CARL MARIA VON WEBER

Andante e rondo ungarese

L’andante e Rondo ungarese de Carl Maria von Weber a été écrit pour le frère altiste de ce dernier, celui-ci se plaignant qu’il n’y avait pas assez de concertos pour alto. Weber a donc écrit une pièce légère et romantique où l’alto se plaît à briller autant qu’un violon.

 

Gros plan sur les musiciens

Benjamin Beck

 

Benjamin Beck - AltisteNé en 1990, Benjamin Beck grandit au Pays Basque où il débute l’alto à l’âge de 7 ans. Il étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Jean Sulem. En 2012 il obtient son master avec un premier prix et une mention très bien avec les félicitations du jury.

Après une année au New England Conservatory de Boston avec Kim Kashkashian, il suit un cursus de Diplôme d’Artiste Interprète au CNSM de Paris et est membre de la Berliner Philharmoniker Orchester Akademie.

Au cours de ces années il remporte de nombreux prix dans des concours internationaux ; à Llanès, le Premier prix et le Prix spécial des Asturies, au Concours international de Kichompré, à la Forbesfest Competition, à la Beethoven Hradec Competition, à l’Académie Ravel.

Benjamin se produit en tant que soliste ou chambriste, dans les grandes salles d’europe et outre-Atlantique, Salle Pleyel, Cité de la Musique, Victoria Hall de Genève, à la Grande galerie du Roi à Bruxelles, à la Philharmonie de Lvov (Ukraine) , au Jordan Hall de Boston… Il participe a des festivals renommés, celui des Asturies en Espagne, Musica de Strasbourg, la Seiji Ozawa Academy, le Yellow Barn aux États-Unis,…aux « Folles journées de Tokyo ».

Benjamin est boursier, de la fondation Safran pour la musique, de l’Adami, de la fondation l’Or du Rhin, du Rotary-Club Bayonne-Biarritz et de la fondation Meyer.

Site de Benjamin Beck

Naruko Tsuji

Naruko Tsuji - pianisteNée en 1987, Naruko Tsuji commence le piano à Nagasaki au Japon. En 2003, elle entre à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Victoria Melki et y obtient en 2005 son Diplôme supérieur d’enseignement à l’unanimité du jury. Elle est ensuite admise au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Georges Pludermacher et Claire Desert. Elle y obtient son Master en juin 2010.

A présent, elle suit les formations supérieures d’harmonie et d’écriture dans la classe d’Yves Henry et de musique de chambre chez Itamar Golan au CNSMDP.

En 2001, Naruko remporte le deuxième prix au concours national du Japon. Elle a eu l’occasion de

jouer plusieurs fois en soliste avec différents orchestres (l’orchestre de chambre de Cracovie, l’orchestre philharmonique Janacek ou l’orchestre symphonique de Kyushu), et participe à de nombreux concerts en compagnie du violoncelliste Florent Maigrot et de l’altiste Benjamin Beck.

 

TERAWATT, optimiseur energie electrique, gestion electricité

Terawatt et le milafrangan gaindi

En ce dimanche matin chaud, ensoleillé à souhait la course nature milafrangan gaindi s’annonçait sous les meilleurs auspices.

Randonneurs

Les premiers à arriver furent les randonneurs dont le départ s’effectuait au gré des arrivées entre 8h et 9h. Pour eux, la matinée a commencé calmement, avec la quiétude en bord d’eau, le terrain était encore plat au milieu des maïs naissants. Un point d’arrêt sur la colline de Mendiburrua a permis a chacun de se restaurer et de se rafraichir à l’ombre des arbres. Et surtout d’admirer le magnifique point de vue sur toutes les montagnes environnantes qu’ils aiment à côtoyer.

Courses enfants

Puis se fut au tour des enfants de se présenter au départ. Pour les courses des enfants, les départs ont été donnés à 9 heures avec deux parcours, primaires et collégiens ils ont payé 1 euro intégralement reversé à une association caritative.

La course nature

Et vint le moment tant attendu de tous, les coureurs qui se mettaient tranquillement en jambes s’alignent attendant le signal du départ… Les premiers ont menés la course a un rythme d’enfer, 52 minutes, il ne fallut que 52 minutes au premier, Guillaume pour franchir la ligne d’arrivée !

Encouragé tout au long du parcours par les randonneurs qu’ils croisaient, chaque catégorie faisant la course dans un sens opposé, les coureurs n’ont rien lâché. Quasiment tous, soit plus de deux cent ont franchi la ligne en moins de deux heures.

Le circuit, tant pour le trail que la randonnée, fait très précisément 12,545 km et avec 450 m de dénivelé. Cinquante bénévoles ont assurés tout au long du parcours le ravitaillement, la sécurité etc… avec un accueil irréprochable pour chacun.

Remise des prix

C’est avec un grand plaisir que le directeur de TERAWATT, Yves Beck est venu, en tant que sponsor remettre un prix. Celui des jeunes, « ils furent volontaire, avec un mental sans faille. Et cette course nature s’inscrit dans notre démarche : respect de l’environnement et soutien des actions locales, tout comme nous travaillons toujours le plus localement possible. Cette troisième édition fut une journée festive à laquelle il est agréable d’être associé. »

terawatt, optimiseur energie electrique, economie energie, RSW

Milafrangan Gaindi 2014

Terawatt, toujours dans la course pour le Milafrangan Gaindi édition 2014.

Terawatt tout comme l’année précédente soutient cette course nature.

Les organisateurs travaillent déjà activement à la conception de cette journée afin qu’elle reste inoubliable et parfaite pour tous : coureurs, marcheurs, enfants, spectateurs…

 

Le départ de la course se fera le 15 juin 2014  

Milafrangan Gaindi 2014